Vous êtes sur le BLOG

Des îles et de l'eau... 60 aquarelles à voir absolument.

Mis à jour : avr. 8

C'est un réel plaisir de parler aujourd'hui de l'exposition qui a ouvert ses portes ce Mardi 16 Mars, salle Muriavai à la Maison de la Culture, tant elle est originale. "Mêle-îles, Mêle-eau , Rétrospective" est le titre de ce RDV à ne manquer sous aucun prétexte car l'artiste A'amu nous y présente près de 60 oeuvres, 59 exactement, toutes exclusivement réalisées - et c'est rare - à l'aquarelle, sa technique de prédilection... depuis 20 ans !


Fascinante Aquarelle.


Il est vrai qu'à Tahiti, "contrairement aux pays asiatiques" comme le souligne A'amu, la technique de l'aquarelle est peu connue ou peu mise à l'honneur en tant que telle, et ce au profit de la classique technique à l'huile ou encore l'acrylique plus "maniable" et accessible. On assiste cependant sur les réseaux sociaux à un retour en force de l'aquarelle notamment dans l'exécution de portraits, de créations florales et bien sûr des carnets de voyages. En outre, malgré l'avènement du dessin digital, il subsiste des puristes, dessinateurs de mangas, qui n'abandonneraient pour rien au monde - et c'est tant mieux - l'aquarelle. En définitive, cette technique semble exercer sur ses disciples une forme de fascination.


Collections privées en exclusivité


Douceur, légèreté, transparence, nuances, dégradés... Fusion des pigments et de l'eau qui varie en fonction du geste de l'artiste ou de l'outil d'application utilisé... Les possibilités offertes par l'aquarelle sont infinies et c'est sûrement cette perspective qui a envoûté A'amu lorsqu'il y a 20 ans, elle s'essaya pour la première fois, à cette technique. Heureux cadeau d'anniversaire nous confie l'artiste dans le livret réalisé pour l'occasion. Nous ne vous en dirons donc pas plus sinon que la première de couverture dévoile un volet magnifique du triptyque consacré au Dieu A'a de Rurutu, "Dans le froid de l'exil" ; une allusion on imagine à l'éloignement de la statue originaire de Rurutu conservée au British Museum. Les mythes et légendes polynésiennes sont en effet une thématique fondamentale de la démarche de A'amu, mais vous verrez, l'aquarelliste peint aussi les îles ou encore les polynésiens qui ont croisé son chemin.


L'exposition, "programmée depuis 2 ans tant la salle Muriavai est généralement occupée" nous confie l'artiste, regroupe ainsi 11 oeuvres de sa collection personnelle, 25 plus récentes bien évidemment à la vente mais aussi 23 confiées par des collectionneurs pour l'occasion. Une aubaine ! Vous avez jusqu'au 20 Mars !




0 commentaire

Posts récents

Voir tout