Vous êtes sur le BLOG

"La vie en harmonie", une oeuvre 100% !

Mis à jour : sept. 26

C'est une oeuvre collective originale qui était dévoilée le 24 Juin dernier à Raiatea : une fresque réalisée par 42 élèves de 3 classes de première du Lycée Professionnel de Uturoa, sous la houlette de leur professeur Evrard Chaussoy : La vie en Harmonie, c'est le thème qui a guidé sa création. L'artiste peintre a bien voulu nous livrer ici les coulisses de cette belle réalisation collective.

Crédit TNTV


Evrard Chaussoy, pionnier de RAW TAHITI, entamait en effet à la rentrée 2019 sa première année dans l'enseignement en tant que professeur d'Arts Appliqués. Si Evrard a dû parfois montrer un geste, expliquer comment tenir un pinceau, ou indiquer des corrections, "C'est une oeuvre 100% élèves !" rappelle-t-il avec enthousiasme.


Les élèves, des éléments moteurs...


"La collaboration avec les jeunes s’est passée à merveille, ils étaient tous très motivés. Les jeunes ont énormément d’humour et c’était un plaisir de partager ces moments avec eux. Certains élèves étaient méconnaissables : plutôt du genre à "se laisser vivre" en classe, ils se sont révélés être des éléments moteurs sur le chantier. C’est important qu'ils puissent se sentir utiles." estime le jeune professeur. Surtout, "Il était important que chacun puisse sortir grandi de cette expérience, que personne ne soit mis en situation d’échec".

"Il est important que chacun puisse en sortir grandi"

Le processus de création est abordé différemment dans l'enseignement ; il n’est pas totalement libre, il doit répondre à une demande, à des critères techniques et des contraintes de coûts, nous précise Evrard. Ses élèves ont dû se conformer au cahier des charges qu'il avait rédigé pour répondre aux exigences de l’enseignement professionnel.


Evrard Chaussoy a imaginé le thème - la vie en harmonie - et la composition : "une femme et un homme à chaque extrémité de la fresque, se faisant face ; derrière d’eux, leur univers propre. Ils symbolisent les élèves, leur mixité (du genre, des origines, des cultures…) et leur univers, l’histoire, le vécu de chacun. Entre ces personnages, des frises polynésiennes les unissent, elles représentent le lycée professionnel de Uturoa, qui est l’environnement qui rapproche ces jeunes gens aux origines variées".


Il poursuit : "Chacun avait un niveau graphique différent. La première phase a donc consisté à aborder les techniques nécessaires en classe, puis à affecter chacun des élèves là où ils seraient potentiellement le plus efficaces." 

lls ont bien bossé, ils méritent ce succès"

Crédit Evrard Chaussoy

Un processus de création collaboratif précis

Les élèves ont fait des propositions graphiques pour chaque élément, "puis nous avons procédé à une sélection des motifs les plus interessants. Nous avons mesuré les murs et fait un travail à l’échelle. Pour reproduire les éléments sur le mur nous avons fait une mise au carreau, travaillée préalablement en classe".


"Je prenais 1 à 2 classes à la fois, sans différencier les consignes. C’était vraiment un projet collectif ; aucune tâche n’était assignée à un élève en particulier. Par contre nous avons rapidement identifié les élèves qui étaient plus à l’aise avec le tracé, d’autres avec le remplissage... Certains même avaient un sens critique, je dirais, plus aiguisé ; ceux-là nous aiguillaient pour les retouches."


Quelques chiffres

Il aura fallu environ 9h de préparation en classe puis 17h de réalisation sur site pour finaliser cette oeuvre de 3 mètres de haut et 25 mètres de long, entamée avant le confinement et terminée après celui-ci "en y mettant les bouchées doubles dès la reprise des cours "


La réussite de ce projet 100% élèves de Raiatea a donc reposé sur la bonne organisation et la coordination des différentes étapes et tâches mobilisant les 42 élèves des classes PARCU (Accueil Relation Clients et Usagers), POBM (Ouvrier du Bâtiment et Metallerie) et les PTMA (Techniciens Menuisiers Agenceurs) du lycée professionnel de Uturoa. "


Une inauguration très émouvante pour l'artiste peintre

"Le projet m'a été soufflé par le proviseur du Lycée professionnel, monsieur Guilloux ; j’y ai aussitôt adhéré voyant là le moyen de réaliser quelque chose de concret et valorisant pour les élèves." Il y a eu beaucoup de temps forts pendant la réalisation, mais celui qui aura le plus marqué l'artiste professeur est le jour de l’inauguration de la fresque. " Le Proviseur M. Julien GUILLOUX a tenu à valoriser les élèves. Etaient présents Mme le maire de Uturoa, des représentants des communes de Taputapuatea, Tumaraa, Bora Bora, Maupiti, un représentant du Tavanahau, le proviseur adjoint du Lycée de Uturoa, le principal du collège de Faaroa, des représentants des parents d’élèves... Ils ont été accueillis et dirigés dans une salle fermée où a été présenté le « making-off ». Les élèves se sont présentés et ont tous été applaudis individuellement par l’assemblée. Puis leur oeuvre a été dévoilée."


Evrard Chaussoy conclut : "J’ai trouvé ce moment extrêmement gratifiant pour les élèves, j’ai été très très ému par leurs réactions, c’était clairement les poser en situation de réussite. (...) Ils ont bien bossé, ils méritent ce succès"


150 vues
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

Lire les condition Générales de Ventes

© 2020 par RAW TAHITI - Taina CALISSI

TAHITI & ses îles - Taiarapu Est - Afaahiti